Les yeux marron

— Il a des yeux comment ?

— Ben… marron.

— Oui, mais marron comment ?
J’en ai connu tellement, des marron différents, des marron importants.
Si pendant tout ce temps je n’ai jamais aimé que des hommes aux yeux clairs, je reste pour autant sensible aux yeux marron.
Bien plus que la couleur importent le regard et puis l’intensité et aussi les reflets.
Mais tu disais marron ?
Il est des yeux marron qui sont rayon de miel, de l’exacte couleur d’une barbe bouclée.
Il est des yeux marron qui te fixent tout droit et qui te donnent envie… eh bien, d’être fixée.
Il est des yeux marron, des yeux déjà âgés, qui d’un éclat fugace disent que c’est dommage.
Il est des yeux marron qui sont à mes neveux et je fonds tout pareil.
Il est des yeux marron qu’on appelle noisette et puis des yeux marron tout comme les châtaignes.
Il est des yeux marron, marron de brasero, là où couve la braise, des yeux charbons ardents.
Il est des yeux marron qui sont plein de pépites, de pépites dorées, et ces yeux-là crépitent.

 

Voir ici les extraordinaires photographies d’yeux prises par Suren Manvelyan

 

[Credit image : Suren Manvelyan]

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s