Galette, galette ! Recette, recette !

Galette, galette ! Recette, recette !

Elle est bien loin l’époque où seule femme à régner tout en tissant ma toile à la maison, j’étais systématiquement choisie comme reine par l’un ou l’autre de mes quatre hommes.
J’aime toujours la galette et fais vœux de tout bois, mais y’a parfois comme un os à digérer.

Certaines années je fus nominée (mettons-nous au goût du jour) mais non couronnée. Mon prince charmant et bienvenu n’ayant point voulu chausser sa couronne, je n’allais pas jouer les régentes.
Vouloir tout diriger, même l’air du temps ? … que nenni, j’abdique !

Épiphanie ou Théophanie, ou encore « manifestation de Dieu » : il nous fallait bien ça et puis une recette simple pour ceux qui aiment respecter les traditions et fêter les choses le jour dit, soit le 6 janvier en l’occurrence plutôt que le premier dimanche qui suit le 1er janvier… parce que c’est tout de même bien meilleur et bien plus satisfaisant quand on la fait soi-même, la Galette des Rois !


– 2 pâtes feuilletées (au beurre, rondes)
– 125 g de sucre
– 60 g de beurre (oui, du beurre salé si vous voulez)
– 3 œufs (le 3e servira à dorer le dessus de la galette)
– 150 g de poudre d’amande
– 1 gousse de vanille de bonne qualité
– 2 cuillérées à soupe de rhum (de bonne qualité aussi, le rhum, évidemment)


– Préchauffez le four à 200°C.

– Mélangez le sucre et le beurre ramolli puis ajouter la poudre d’amande.

– Coupez en deux la gousse de vanille sur sa longueur, grattez les graines pour les ajouter à la préparation.

– Ajoutez 2 œufs entiers et le rhum et mélangez bien le tout.

– Dans un plat rond allant au four ou sur une plaque anti-adhésive placez un disque de pâte puis répartissez la préparation sur la pâte jusqu’à 1,5 cm du bord.

– Plantez la fève (où vous voulez mais pas trop près du centre… ensuite vous verrez si le hasard fait bien les choses !).

– Humidifiez le bord de pâte nue puis recouvrez du 2e disque de pâte, pressez le tour avec vos doigts pour souder le bord puis retournez-le vers le centre pour faire comme un ourlet et appuyez les dents d’une fourchette tout autour pour bien souder et faire de jolies marques.

– Dorez tout le dessus de la galette avec le 3e oeuf battu avec 2 cuillérées à soupe d’eau puis tracez très légèrement sur la surface avec la pointe d’un couteau le dessin de votre choix pour personnaliser votre galette (bon… des diagonales, c’est ce qu’il y a de plus simple à faire).

– Faites cuire 15 minutes à 200° et encore 15 minutes a 180° en surveillant la couleur.


 

Laissez refroidir votre galette.

Puis faites-là réchauffer à four doux juste avant de la servir.

Eh oui, la galette est plus savoureuse réchauffée…
A la dévorer sortant du four juste après cuisson, la pâte feuilletée pourrait paraître à bonne température mais les gourmands risqueraient de se brûler en attaquant la frangipane !

 

galette-des-rois-1119699_960_720

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s