Une plante verte à consoler

Comment raviver une plante verte qui s’est désespérée de ton absence momentanée ?

Il faut la soigner, bien sûr, mais surtout la consoler.

Tendrement.

L’arroser, préalable absolu.

Puis, à plusieurs moments de la journée, il est indispensable qu’elle ressente ton attention dirigée.

Tu la couvriras de regards encourageants.

N’hésite pas à effleurer son feuillage meurtri avec la compassion d’une main caressant un visage aimé, aimé et fatigué.

Dis-lui des mots doux, sache que même si tu ne les prononces pas à voix haute, elle les entendra, les ressentira.

Elle appréciera.

Cela l’aidera.

En quelques heures tu la verras renaître, toute ragaillardie, sous tes yeux à chaque fois éblouis par la force et la simplicité de la nature.

Ah, cet amour des plantes – qui te le rendent bien – c’est une belle histoire, toute mon histoire en fait.

🌿💛🌿

3 réflexions sur “Une plante verte à consoler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s