Le look des minettes

Le look des minettes

Fin de journée, les amphis se vident, lâcher d’étudiantes boulevard Malesherbes.

Ça s’engouffre dans le métro, mêlée passagère. En solo, casque vissé sur les oreilles, ça clame à pleine voix le programme de sa soirée au micro de son téléphone, sans se soucier de déranger les usagers au regard morne, ou bien, faisant claquer son chewing-gum, ça marque vaguement du chef le tempo d’une musique grésillante qui n’épargne personne.

En groupe, ça s’interpelle et ça piaffe un ton plus fort que ne le voudrait le naturel, en secouant les cheveux et en hennissant de rire à tout propos. Seule ou en troupeau, ça bouscule à tout va et jamais, jamais ne dit pardon.

Je les observe et détaille leur façon de se comporter, leurs tenues vestimentaires, maquillages, coiffures, effets de mode – ces ongles, mon Dieu, ces ongles. Discrètement mais très attentivement, je passe tout en revue, rien ne m’échappe.

Du reste elles n’en ont cure. Elles ne sont pas très soignées et ne sont pas bien jolies. Sorties de l’enfance mais pas encore vraiment adultes, elles sont en devenir. Il y a un temps pour tout, me dira-t-on. Après les examens, peut-être ?

C’est très instructif pour une dame d’un âge aussi avancé que le mien, n’est-ce pas (!), d’essayer d’analyser le look des petites minettes : cela me donne une idée de ce qui est hyperbranché – et je ne me prive pas de rigoler sous cape, ou plutôt sous poncho (j’étais trendsetter !).

De filles je n’ai pas. Et mes fils sont globalement plutôt classiques sur le plan vestimentaire. Capillaire également. L’un d’eux, jeune ado, imagina de se laisser pousser les cheveux vers l’avant, je tins bon pour que la nuque et les oreilles restassent dégagées. Le résultat, plus qu’improbable, nous dûmes un temps le supporter. Cela ne dura pas. Tout passe, tout lasse, et en l’occurrence je ne dirai pas hélas. Ah, j’ai bien des dossiers, qu’ici je ne sortirai pas. Car c’est une autre histoire, toute leur histoire en fait.

Mais revenons au métro. Ces trajets quotidiens sont souvent source d’ahurissement. J’en ai déjà raconté quelques-uns.

Tout à l’heure j’en vois une, montée sur ses grandes pattes toutes maigres, portant ces collants noir opaque façon chaussettes jusqu’au dessus du genou, puis noir transparent sur les cuisses.

Déjà on ne sait pas vraiment si c’est censé produire un effet résolument sexy, genre bas-sans-jarretelles, ou fragile biscuit, style petit-rat-menu qui a enfilé ses jambières entres deux répétitions. On sent bien d’ailleurs que ça n’est pas très-très clair dans l’esprit de la jeune intéressée. Quoi qu’il en soit, avec des baskets blanches le twist, même délibéré, est juste… euh… complètement raté. Avec ça elle est tellement court vêtue d’un pull ample-mais-pas-si-long-que-ça que c’est à se demander si elle n’aurait pas, dans un court moment d’égarement, oublié sa jupe.

Me reviennent à la mémoire les réactions outrées de Bonne-Maman Pic’ devant les ballets d’Arthur Plasschaert ou le patinage artistique à la télévision dans les années 70 – Enfin voyons, mes enfants, regardez-moi ces tenues ! Elles ne portent même pas de jupette !! – et je rigole de plus belle, sachant fort bien que je ne suis pas la seule à me marrer.

De fait, la mode en vogue et ses excès, quand c’est joliment porté (enlevé, dit-on aussi), ça peut passer.

Mais tout ne va pas à toutes…

Octobre 2016

2 réflexions sur “Le look des minettes

    • Bien sûr, je suis d’accord. J’avais pour ma part un improbable pantalon à pinces sept-huitième à damier mauve et noir que Maman exécrait et dont je trouvais qu’il m’allait à ravir.
      En fait dans cet article je suis davantage dans l’autodérision en me comparant à mon arrière-grand-mère avec ses réactions offusquées alors que je suis encore très loin d’avoir atteint l’âge respectable qui était le sien lorsqu’elle se scandalisait des tenues des jeunes personnes qu’elle voyait passer à la télévision 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s