Much too girly

Much too girly

Sur le marché je m’approche d’un étal exposant des accessoires pour mobile.

Je m’adresse au vendeur :

— Bonjour Monsieur, auriez-vous, je vous prie, une sorte d’étui avec une sangle que je puisse passer autour de mon cou lorsque je n’ai pas de poche dans laquelle ranger mon iPhone ?

Le type, les sourcils froncés, réfléchit puissamment. Il se gratte la tête et répète :

— Autour du cou ?

Puis il me montre ce truc… euh… ce truc… ahem… I would say so girly trendy.

Je pouffe de rire :

— … enfin, Monsieur, vous m’avez bien regardée ?

Et là, le gars me jette un coup d’œil perplexe : dans ses yeux je lis la plus totaaaale incompréhension.

Des coups et des douleurs on ne discute pas.

Janvier 2017

[Crédit photo : Laure Chevalier Sommervogel]