Tendre morsure

Tendre morsure…

Sous la tendre morsure du soleil, je reprends des couleurs.
L’eau transparente m’enveloppe et me porte, sable si blond, plage si propre, horizon sans limite où l’Océan rejoint le ciel en un dégradé de bleus vivifiants, du plus infime au plus profond.

Harmonie, calme et volupté.
Tranquillité aussi.
La détente est complète.

Repos. Pas encore éternel puisqu’il faudra rentrer, mais ici pourrait s’ouvrir l’antichambre du Paradis.

Contempler et goûter.
De ces moments à part faire provision.
Tout au creux de mon cœur savoir les engranger.

Quand viendront les jours gris, les nuits lourdes, sur mes larmes amères resserrer mes paupières et mes poings par dessus, laisser se dérouler le parchemin fragile des souvenirs chéris, savourer ces images suaves, retrouver de cette plénitude les échos bénis.

Les nuages, le matin, ponctuent le ciel, ronds et moelleux comme de doux cotons à démaquiller.
C’est signe de beau temps.
Bientôt ils auront disparu, soufflés ailleurs ou dissolus dans l’azur, laissant place à l’absolu d’un bleu intense.
Et l’Océan, qui sous mes yeux s’étend, nonchalamment, voluptueusement, l’Océan immense décline la palette de ses transparences.

15390925_10211126460698567_5624287118435925809_n

[Crédit photos : Laure Chevalier Sommervogel]

2 réflexions sur “Tendre morsure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s