Appel de poche

Appel de poche

J’adorais les « appels de poche » de mon walkative son. C’était aussi une façon d’avoir de ses nouvelles, ne seraient-ce que leurs échos. Ils se font plus rares ces derniers temps (ni lui ni les échos de ses nouvelles, je parle des appels !), sans doute son téléphone actuel est-il plus perfectionné…

C’était tellement drôle de recevoir ces appels sans échange vocal de mon plus jeune fils, mon benjamin préféré, dont je percevais alors le pas élastique et déterminé dans un bruissement fluide et jeanesque.
Je lui parlais, mais lui ne m’entendait pas, évidemment.

La réponse, comme toujours parfaitement adaptée, qu’il m’avait à l’époque servie ne laisse pas de m’enchanter.

Via SMS – qui reste encore le moyen le plus rapide de joindre l’intéressé pour autant que son téléphone soit à portée de main et qu’il subsiste un peu de batterie, or ce jour-là ces deux conditions me paraissaient réunies – je lui demande s’il est bien raisonnable ,par la chaleur qui sévit en ce moment, de faire d’aussi grandes foulées.
Avec l’élégance tranquille qui le caractérise, il me répond :
— Je marche vite par tous les temps car cela m’en fait gagner.

Juin 2016

[Illustration : Jean-Michel Moreau, le Jeune (1741–1814) – Jeune homme marchant, vu de face – Musée du Louvre]

2 réflexions sur “Appel de poche

  1. Jeune homme paradant, plutôt que marchant … surtout vite comme on imagine votre fils et sa réponse très pertinente à ta question pleine d’attention et de sollicitude … (les mères et leurs fils !!!…).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s