Tiens bon la barre

Tiens bon la barre

Journée humide. Tant va la cruche à l’eau…

Fréquentes virées de bord autour de la pointe du ras-le-bol.

Le jus amer emplit le verre à moitié vide. La marée monte, bouteille à la mer lancée, sac et ressac à vider, essorer coûte que gouttes, autant de larmes à l’Océan.

Contre vents z’et marées, je la mets haut, la barre, et ce ne sont pas les tempêtes dans un verre d’eau qui m’arrêteront, même jetées du port en pleine tronche.

Je frise naturellement mais trop souvent l’apoplexie. Alors quand survient la grosse la(r)me du tsunami, j’écope. Épique époque. Et puis je souque.

La mer ne sera pas toujours mauvaise. Et puis, ohé-ohé hissez-haut, je ne l’aurai pas si mal tenue, la barre.

[Illustration : provenance inconnue]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s