Léger, léger, sans arrière-pensée

Léger, léger, sans arrière -pensée

Encore un admirateur qui s’est fondu dans la foule de tous ceux que j’ai oubliés…

13 avril 2015, je descends l’escalier qui mène au souterrain de St Laz’.
Un jour tout à fait normal. Ah si, tout de même, il fait un temps superbe. Je porte une tunique en lin, ample et lumineuse, dans laquelle je me sens bien, et, comme toujours, une étole colorée qui drape mes rondeurs. Je suis de bonne humeur aussi. Sûrement ceci explique cela. Évidemment.

Au bas des marches attend un monsieur auquel je ne prête aucune attention particulière. Quand j’arrive à son niveau, il me dit très gentiment, sans regard torve ni autre comportement déplacé :

— Vous êtes vraiment charmante, Madame !

Eh bien moi, je lui ai fait un grrrrand sourire et puis j’ai dit merci.
C’est vrai, quoi, ça fait toujours extrêmement plaisir, un compliment auquel on ne s’attend pas. Je précise en effet que j’ai largement passé l’âge de m’entendre héler d’un « Eh, Mad’moiselle ? » entreprenant.

Certains m’objecteront qu’aujourd’hui il est difficile pour un homme de faire une remarque de ce style sans être perçu pour ce qu’il n’est point, et je répondrai qu’une femme ressent tout de suite si cet « hommage » est dû à la spontanéité simple et honnête… ou non.

En ce qui me concerne, je suis très mal à l’aise si le regard est lourd, insistant, ou si je ne sais pas trop bien à quoi m’en tenir, comme le jour où j’avais été serrée dans le métro – c’est encore une autre histoire mais je peux la raconter demain s’il en est que cela intéresse (ça, c’est pour voir ceux qui lisent vraiment). Or, cette fois-ci, c’était léger, léger et sans arrière-pensée. Dans ces conditions, j’ai apprécié.

J’ai donc dit merci et j’ai continué mon chemin, un petit rayon de soleil dans le coeur. Ce monsieur ne m’a pas couru après, ni poursuivie de ses assiduités, ni réclamé un billet ou un ticket-resto. C’était juste un compliment. Un compliment gratuit. Eh oui, ça arrive.

Et vous, Mesdames, Mesdemoiselles, comment réagissez-vous dans ces circonstances ?

[Credit image : Pixabay]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s