Fleur bleue, moi ?

Fleur bleue, moi ?

Mais voyons ! Je peux certes présenter ce côté gentillet, propre sur moi, cet aspect assurément assumé (attention aux liaisons dangereuses), mais….

… mais passiflore bleue.

Sous les fleurs aux tendres couleurs pastel on vit surgir les fruits. Ceux qui pointent, dégorgent et se rengorgent.

Fruits de la passion, bien sûr.
Tant de cœur dans l’ardeur.

De quoi parlons-nous ici ? De confidences ou des confitures ? Confidences confondues pas déconfites dès qu’on fond les confusions. Qu’on les confit. Qu’on les confine. Qu’on les conspue. Ici je ne raterai pas concupiscent, évidemment.

Des femmes volubiles il faut se méfier. Les volubiles affabulent.
D’une femme ardente bien plus encore. Sentimentale passiflore qui fait semblant d’être impassible. Lascive impassible.

Lessive impossible quand s’épanouissent les fleurs bleues des bleus à l’âme.
Et la boucle est bouclée. Elle a du ressort.

So bluesy, isn’t it?

Fleur bleue ou passiflore ou fruit de la passion

Fleur bleue ou passiflore ou fruit de la passionBoucle bouclée de rameau de passifloreFruit de la passionFruit de la passion

[Crédit photo : Pixabay]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s