Toomuchattitude

C’est l’histoire d’une pauvre chérie.

L’appartement du Champs-de-Mars, ils n’ont pas hésité une seconde. C’était une affaire. La transaction s’est faite en un rien de temps. Ils ont emménagé dans l’immédiate foulée. Ravie, enchantée, elle était tout excitée. C’est dire.

Elle a vite déchanté. Elle regrette, en fait.

Ses fenêtres donnent sur la tour Eiffel qui le lui rend bien.
Vue imprenable.
Oui, mais voilà.
Elle est com-plè-te-ment illuminée, ça n’est pas tenable.

La déprime la guette.
La déprime friquée, c’est grave, elle le sait.

Elle essaie pourtant de composer avec la réalité, de reprendre pied.
Elle ne peut décemment fermer les yeux sur tout, elle a une âme aussi : au plus profond d’elle-même elle ressent ce besoin d’empathie.
Envers les plus démunis.
Tant diffèrent leurs vies.
Elle y pense. Un moment ça l’attriste. Vraiment. Puis elle oublie.

Des stores occultants ?
Elle y a réfléchi. Sérieusement.
Inenvisageable.
Teeeellement commun.
Elle a mis les voiles – enfin, c’est une façon de parler.
Elle a fait tendre ces voilages légers.
Du lin, oui, c’est tendance, mais… ça laisse passer la lumière.

Rien n’est jamais aaaabsolument parfait, c’est désolant.

Alors elle serre les dents.
Elle fait avec.
Ou plutôt sans.
Elle soupire, légèrement, baisse à demi ses paupières tirées.

Déterminée à tenir le coup, elle se redresse – tête haute toujours face à l’adversité, elle a bien retenu cette nécessité.

De champagne elle reprend une gorgée.

(Credit image : Messy Nessy Chic)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s