Footez-moi la paix

La Coupe du monde s’est donc achevée hier en France, 15 juillet 2018, dans une explosion de joie, avec une victoire des Tricolores en finale, face à la Croatie, quatre buts à deux.
Cela me parle peu, et pourtant.
Tous ces derniers temps on ne parlait que de cela.

Suivi attentif.
Montée du suspense.
Passions déchaînées.
Puis bonheur, délire…
… esprits en fête.

À ces manifestations j’en préfère d’autres, plus subtiles, intimes peut-être.
Alors je me coupe du monde assurément plus encore que d’habitude.
J’aime à jouir de tous les aspects savoureux de mon quotidien, et il s’en trouve quelques-uns qu’ici je ne m’attarderai pas à dénombrer.
À commencer, déguster, m’enivrer, continuer, me régaler et puis reprendre encore, encore, oui, encore un peu de mon namoureux délicieux.
Gourmande que je suis.

Suivi progressif, attentif.
Montée du désir.
Passion déclenchée, effrénée.
Puis bonheur, extase…
… corps en fête.

[Credit image : Pixabay]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s