Histoire sans paroles

Histoire sans paroles

… et pourtant-pourtant nous ne cessions de tchatcher. Nous adorions cette émission et Guillemette et moi des jours entiers sifflotions l’air du générique avec des élans pleins d’ardeur, et puis d’amour, délice et orgue.

Télescopage des souvenirs et des associations d’esprit, je vous demande bien pardon, ça se bouscule au portillon de ma mémémoire.

Cette musiquette entraînante ô combien me tournicote dans la tête depuis plusieurs jours, toujours accompagnée – allez savoir pourquoi – de ces trois mots masculins au singulier mais féminins au pluriel : amour, délice et orgue.

Maizenfin pourquoi donc ? Parce que c’est comme ça, un point c’est tout. Quand j’éternue deux fois de suite et que l’on me dit : « À tes amours ! », je ne réponds pas : « Qu’ils durent toujours ! », n’est-ce pas ? Ce serait très laid. La réponse idoine est : « Qu’elles durent toujours ! » Bon, eh bien c’est pareil pour les grandes orgues. Et pour délice ? Ah… je n’ai pas d’exemple qui me vienne à l’instant, mais puisque je vous dis que c’est comme ça, vous pouvez bien me croire.

L’orthographe et la grammaire française sont complexes. Si je connais les règles et sais les appliquer – et ça n’est déjà pas si mal ! –, je ne peux toujours les expliquer : je ne suis ni linguiste ni spécialiste.

« Histoire sans paroles », pour en revenir à cette émission qui date de mon enfance, vous en retrouverez ici le générique, un morceau créé par Jean Wiener en 1964, sur la base d’une musique originale de Joseph M. Daly, intitulée « Chicken Reel » (1920).

À vous aussi cela rappelle des souvenirs ?

Une réflexion sur “Histoire sans paroles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s