Encore une paréidolie

Encore une paréidolie !

Cette photo en est un exemple parfait.

Je rappelle le principe de la paréidolie : c’est une sorte d’illusion d’optique. Dans une forme aléatoire comme un nuage, une pierre, la façade d’une maison, le motif fleuri d’un papier peint ou d’un tissu, les noeuds du bois, une tache, une ombre, etc., l’esprit croit reconnaître un élément familier, visage, animal ou autres.

Certaines personnes sont très sensibles aux paréidolies et les détectent facilement — moi depuis ma plus tendre enfance je les remarque et j’avais appris à ma petite sœur à les repérer, toutes deux nous en amusions beaucoup.

Pour d’autres c’est beaucoup moins évident. Mais il n’est pas évident non plus pour une personne qui voit facilement les paréidolies de comprendre que d’aucuns puissent ne pas les repérer. Oui, ça aussi, c’est très surprenant.

Prenez cette photo par exemple. Moi, ça m’a sauté aux yeux ! Alors j’ai aussitôt capturé l’instant puis montré le résultat à mon namoureux qui a l’esprit très logique et cartésien. Il m’a tout de suite dit ce que la photo représente, certes, mais la paréidolie, il n’a pas réussi à la voir, et même quand je la lui ai expliquée, il ne trouvait pas ça flagrant.

Ça m’a beaucoup fait rire (puisque, c’est bien connu, je m’amuse d’un rien !).

Photo ©LaureChevalierSommervogel

8 réflexions sur “Encore une paréidolie

  1. Oui, cette sortie de bain et son ombre sont attendrissants !!
    Mais, tu as raison, moi, je ne les cherche pas et ne les voit, tes paréidolies, que lorsqu’elles se détachent vraiment de leur environnement …
    Il y a des nuages, quelquefois !!!

    Aimé par 1 personne

  2. Mon commentaire, qui ne visait qu’à jouer avec des formules faisant allusion à la forme même de cette paréidolie (la silhouette d’un profil humain dont le dessin du nez est particulièrement évident), n’avait en revanche nullement l’intention de « surligner » la faillibilité de ton Namoureux à cet égard 😅

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce retour !
      C’est tout simplement l’ombre portée sur le carrelage de mon drap de bain suspendu sur la paroi vitrée de la douche, et effectivement, on repère très bien un profil. On décèle même deux profils : mon drap de bain en grande conversation avec son ombre. Et dans l’ombre, on peut même trouver aussi ce qui ressemble à d’autres visages…
      Oh oui ! C’est un petit jeu très amusant pour qui sait les repérer, ces fameuses paréidolies !

      J’aime

Répondre à philippe75020 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s